Depuis le 17 mars, l’entrée en vigueur du confinement d’une grande majorité de la population française oblige celle-ci à limiter au strict minimum les déplacements. Ces mesures visent à réduire au mieux la propagation du coronavirus qui sévit actuellement à travers le monde. Toutefois les commandes en ligne restent toujours du domaine du possible mais sont également affectées par la situation sanitaire présente.

Qu’en est-il des commandes ?

Pour le moment, chacun peut encore passer des commandes sur internet, cependant il est vivement recommandé de le faire uniquement pour des achats vitaux et liés à l’alimentation, au travail ou à la santé.

Si rien n’empêche de commander des articles en vue de se divertir ou de s’occuper, de plus en plus de grandes enseignes en ligne (Amazon en tête) mettent en attente, de manière provisoire, toutes les commandes jugées non vitales. Autant dire qu’il va falloir prendre son mal en patience avant de recevoir un nouveau jeu vidéo ou de nouveaux vêtements. Car si d’autres grands sites assurent fonctionner à peu près normalement, les délais de livraison vont inéluctablement s’allonger étant donné que les réassorts sont aussi impactés.

Pour toutes les autres boutiques en ligne spécialisées dont les commandes sont le principal gagne-pain, il semblerait que ce soit au cas par cas. La plupart de ces sites restent actifs et feront le maximum afin de préparer les commandes, en revanche la suite ne sera plus de leur ressort.

Au sujet des livraisons

C’est en effet ici que les choses se compliquent un peu. Les livraisons de colis à domicile sont encore possibles mais tous les points-relais non essentiels sont fermés et les retraits en magasins impossibles.

Lorsqu’ils se déplacent, les livreurs doivent être en possession d’une attestation professionnelle délivrée par leur employeur, ce qui leur permettra de livrer tout types de produits. C’est là la bonne nouvelle à retenir, cependant il est indispensable de respecter les consignes de sécurité et l’application des gestes « barrière » à la livraison, afin d’éviter toute exposition au coronavirus.

Les consignes sont les mêmes pour les livreurs auxquels il est demandé de livrer sans aucun contact direct avec le client (dépôt du colis au sol notamment).

Quels sont les risques de contamination avec les colis ?

Le Covid-19 semble pouvoir rester actif environ 24 heures sur du carton et même jusqu’à trois jours consécutifs sur le plastique d’après des chercheurs américains. Vous pouvez donc bien commander, de manière raisonnable, mais soyez très prudents à la réception de votre colis.

Utilisez des gants jetables afin d’ouvrir l’emballage, si possible restez à l’extérieur pour le faire et mettez au recyclage sans trop tarder le carton ou isolez-le pendant quelques jours dans un sac à part. Pensez ensuite à bien vous laver les mains à l’aide d’un savon ou d’un gel hydroalcoolique.

Commenter